Archives de catégorie : Concert

Objectif Lune! Maxime AULIO, Symphonie de l’espace

© Nasa, 1969
La Lune photographiée lors de la mission Apollo 11 (16 – 24 juillet 2019) © Nasa, 1969

1969-2019 : Pour célébrer les 50 ans de la conquête de l’Espace, l’orchestre d’harmonie de Paris La Sirène  et l’ensemble Chorus 14 donneront deux concerts  les 15 et 16 décembre 2019 à Paris,  avec l’intervention de Jean-Pierre BIBRING, astrophysicien


Programme
– Maxime AULIO Symphonie de l’espace pour chœur et orchestre

– Giovanni GABRIELI Canzon 18 et Sonata 20 pour cuivres seuls
Serge LANCEN Cap Kennedy pour orchestre

 

Dimanche 15 décembre, 16h et Lundi 16 décembre, 20h30
Eglise Saint-Marcel, 82 bld de l’hôpital 75013 Paris 

La Sirène, orchestre d’harmonie de Paris
Ensemble Chorus14
Direction : Fabrice COLAS et Dominique SOURISSE

Billetterie en ligne  ici

 

Comme l’évoque Platon dans La République la musique et l’astronomie sont des disciplines soeurs. Pédagogique, commémoratif et ancré dans le présent, ce programme anniversaire exceptionnel, réunira 160 musiciens, chœur et orchestre,  pour interpréter la considérable Symphonie de l’Espace de Maxime Aulio, labellisée et créée en 2009 à l’occasion de l’Année de l’Astronomie.

 

La Symphonie de l’Espace de Maxime Aulio nous transporte, à travers ces 6 mouvements et son interlude pour choeur, de la création du monde jusqu’aux confins de l’Univers, lieux de tous les mystères et questionnements.Traduisant l’universalité de ces interrogations,  Maxime Aulio utilise pour la partie chantée des textes issus de différentes civilisations et domaines ; ainsi, la poésie japonaise côtoie des textes religieux en latin, les croyances mayas se mêlent à la science moderne de la NASA.

 

Cap Kennedy est une des pièces majeures du compositeur français Serge Lancen. Cette pièce descriptive a été composée en 1969 à l’occasion du lancement d’Apollo 11. Le succès de ce poème symphonique a rapidement dépassé les frontières de l’hexagone lui permettant de devenir une oeuvre de référence pour les orchestres d’harmonie.

 

Les oeuvres de Gabrieli (1557-1612) ont aussi un rapport avec l’espace mais dans une approche très différente. En effet, elles ont été écrites au début de la période baroque et ce sont les premières expériences de spacialisation sonore. Les musiciens installés en groupes autour du public placeront les spectateurs dans une sphère sonore.